Le millésime 2008

Au lendemain des vendanges, la récolte présentait une excellente qualité avec un rendement estimé à 40 hl/ha. Les vendanges au début d’octobre ont duré 5 heures. Elles ont étés effectuées à la main en cagettes avec un premier tri de la vendange sur le pied de vigne.
Après éraflage, étape qui permet de séparer les grains de raisins de la rafle, élément vert, la récolte est passée sur une table de tri automatique qui à l’aide d’une soufflerie (lame d’air) élimine les mauvaises baies, puis sur une autre table avec tri manuel.

Les baies ont ensuite été amenées dans deux cuves en ciment de 40 hl chacune, équipées d’un système de thermorégulation automatique des températures. Puis, ce moût a été transféré dans des barriques de vinification de 500 litres pour la fermentation et l’élevage.

Les vendanges 2012

Après un mois d’aout chaud et sec, le mois de septembre, un peu humide, a accéléré la maturité du merlot, cépage dominant du Château la Connivence.

La récolte a été effectuée en deux temps, elle a débuté le 26 septembre pour les merlots, toujours plus précoces, et c’est terminée le 16 octobre pour ramasser les derniers cabernets sauvignon.

Les Vendanges 2011

Le lundi 12 Septembre, l’équipe de vendangeurs du Château La Connivence s’est donné rendez-vous dans les rangs de vigne pour une journée de récolte sous un beau soleil.

Les vendangeurs sont passé 3 fois de suite sur toute la parcelle afin d’effectuer une sélection sur 3 niveaux pour une meilleure qualité lors des prochaines vinifications.

 

Au Chai, nous avons trié sur deux tables différentes :

- 1 mistral pour enlever toutes les parties flétries et les débris végétaux.
- 1 table à bande avec 4 personnes pour 1 dernier tri grain par grain.

Cela nous permet de ne sélectionner que les grappes d’excellentes qualités.

 

Ensuite, les grains de raisins triés vont dans des cuves inox de 10hl termo régulées. Le petit contenant nous permet de séparer les grains en fonction de leur qualité. Puis l’extraction douce et lente avec pigeage a eu lieu pour obtenir un vin structuré tout en souplesse. Le 1er Octobre 2011, notre Maître de Chai a procédé à l’écoulage directement en barrique neuve.

Le millésime 2010

Encore un millésime du siècle ?

 

Après 2000, 2005 et 2009 on y croyait plus mais le millésime 2010 est lui aussi exceptionnel !

Il se compare à 2009 par la climatologie. Un bel automne a permis une belle et longue maturité des raisins. L’été a été ensoleillé et chaud, la sécheresse du mois d’Août a limité le cycle végétatif des grappes. Les raisins ont donc été bien mûrs avec des notes végétales et une forte trame tannique.

Ce millésime 2010 a donc un bel avenir devant lui… laissons-lui le temps de vieillir.

 

En attendant, voici les premières notes :

 

97-98/100 Gute Weine

 

Pour voir le commentaire de dégustation du millésime 2010 sur le site de Gute Wein cliquez ici !

 

***

 

Commentaire de dégustation


Issu de la sélection des  plus belles vignes de la propriété  ce vin est paré d'une robe pourpre intense et violacée. Le nez riche et complexe, associe des notes de fruits noirs, d'épices douces, avec une touche florale (oeillets ).
La bouche est d'une belle allure avec de l'ampleur à l'attaque, la finale se fait charmeuse avec un grain de tannins doux, d'une  grande élégance et subtilement racé: c'est un très beau Pomerol.

 

Claude Gros, Oenologue

Le millésime 2009

Des conditions climatiques idéales pour ce millésime 2009 !

 

Se trouvant sur un si beau terroir, la conduite de la vigne ne pouvait pas être laissée au hasard. Il a été mis en place une viticulture raisonnée respectueuse de l’environnement imposant une minimisation des traitements, des rendements modérés et des vendanges manuelles avec tri sur pieds de vignes et sur table.

Un rendement faible et un tri sélectif manuel minutieux qui font du Château La Connivence un cru d’exception.

 

Petitesse de la propriété, rendements faibles...le choix des propriétaires est de privilégier la qualité, l’exceptionnel, le haut de gamme. Seulement 2 500 bouteilles de premier vin produites.

 

Les vendanges 2013

Cette année les vendanges ont été tardives puisqu’elles ont commencé le 3 octobre avec les merlots. Bien que la météo fût capricieuse, les raisins étaient de bonne qualités et les premières dégustations nous promettent un vin tout en finesse et élégance.

2013 nous annonce également la construction d’un nouveau bâtiment tout juste sorti de terre pour accueillir la récolte. Des nouvelles cuves, une thermorégulation dernier cri, un grand chai à barrique pouvant recevoir deux récoltes, un laboratoire et une salle de dégustation donnant sur les vignes.

Commentaire de dégustation

"La robe rouge brillante du Château La Connivence 2009 laisse transparaitre des reflets pourpres.

Au premier nez, les arômes évoquent les épices, le bois de santal et la mûre,  suivies de notes de prune et d’olive noire synonymes d’un millésime solaire sur les graves de Pomerol.

On retrouve en bouche  la grande maturité de ce millésime avec une attaque soyeuse et des tanins doux et fondus, exhaustés de notes empyreumatiques.

La finale, quant à elle, laisse présager un potentiel de garde d’une bonne dizaine d’années digne des plus grands millésimes."

 

Stéphane Derenoncourt 

 

 

 

Commentaire de dégustation

« Le château La Connivence présente une robe sombre témoignant de petits rendements. Le nez, très mur, mêle aux fruits noirs des touches exotiques de fleurs, de pollen, soulignées de notes fumées, typiques de la veine graveleuse des sols du Domaine. En bouche le vin se dessine en forme sphérique, de puissance moyenne avec des tanins enrobés, souples et de grande élégance. Il regorge de fruit noir, de réglisse. La finale inspire la précision et laisse le souvenir d'un Pomerol de grande sensualité. »

Stéphane Derenoncourt

Commentaire de dégustation

 

 

Robe noire. Nez mûr, mais qui reste frais, avec des notes de cassis, violette, groseille.

 

Bouche à l’attaque moelleuse, ample, belle puissance et bon équilibre. Trame tannique à grain fin, longue finale pleine de fruit et de vivacité.

 

 

Parrainage Pierre Arditi

Pierre Arditi est le Parrain du millésime 2010


Pierre Arditi est comédien de théâtre, de cinéma et de télévision mais aussi un grand amateur de vin, notamment ceux de la Vallée du Rhône. Il a joué plusieurs pièces célèbres et a su s'imposer, au fil des ans, comme une valeur sûre de la scène française. Alain Resnais en a fait un de ses acteurs fétiches et lui a permis de décrocher le César du Meilleur Acteur pour ses rôles dans Smocking et No Smocking en 1992.

 

En 2011-2012, le vin entre pleinement dans sa vie de comédien. Il tourne la série Le Sang de la Vigne pour France 3. Cette série en 4 épisodes a été tourné dans le Libournais, notamment au Château Tertre Daugay Saint Emilion Grand Cru Classé et propriété d'Alexandre de Malet Roquefort.

Cette année là, il accepte d'être le parrain de la cuvée 2010 du Château La Connivence au nom de l'amitié qui l'unit avec Alexandre de Malet.

 

Un noble ambassadeur pour notre Château et son millésime 2010 qui promet d'être exceptionnel.

 

Parrainage François Berléand

Un premier millésime (2008) parrainé par un grand cru du cinéma  François Berléand

 Un Grand Monsieur pour un Grand Vin.

François Berléand, grande valeur du cinéma français, est le parrain du Château La Connivence, millésime 2008. 
Les propriétaires sont très honorés de la présence de François Berléand. Parrainage qui représente beaucoup pour François Berléand, il l’expliquait d’ailleurs dans le Paris Match Spécial Vin N°3095 paru le 11 septembre 2008.


« J’ai une passion pour Bordeaux et dans le Bordelais une prédilection pour la Rive Droite parce qu’il y a le merlot, mon cépage fétiche. Il compose des vins bien équilibrés, fruités, soyeux, tout ce que j’aime. A cinq ans, je trempais déjà mes lèvres dans du pomerol. Quelques années plus tard, dès l’âge de dix ans, mon grand-père a fait mon éducation gustative avec les bordeaux de la Rive droite.  Deux fois par mois, il me servait, à petite dose évidemment, les meilleurs crus… Progressivement, j’ai commencé à aimer, à trouver des mots, à savoir m’exprimer. Aujourd’hui, le pomerol est ma petite "madeleine". »

Château La Connivence - 33 500 Pomerol - 05 57 56 40 81 - contact@chateaulaconnivence.com

FRANCAIS    |    ENGLISH    |    DEUTSCH     Rejoignez-nous sur Facebook    |    Google+    |    Mentions légales    |    Plan du site    |    Création Little Big Studio